mardi, août 02, 2005

Avance Hercule : suite

Décris moi ta plaque d'immatriculation et je te dirai qui tu es !

Suite de mes distractions minéralogiques, alimentées cette fois par un récent périple en Nouvelle-Angleterre.

Dans ce jeu des différentes familles de plaques américaines, il faut d'abord relever la simplicité de certains états modestes, qui assurent la représentation minimum en se contentant d'une seule couleur unie et d'un slogan généralement basique.
Le Vermont opte pour le vert :



Le New Jersey pour le bleu :



ou le blanc cassé :



Pour ne pas faire comme les petits copains du New Jersey, le Connecticut choisit pour sa part un dégradé de bleu :



À l'autre extrémité du spectre, il y ceux pour lesquels la palette de couleurs n'est pas assez large...
Ils en mettent partout, à l'image du Kentucky, qui n'en peut plus de sourire pour se montrer accueillant :



Entre les deux, on trouve toute la cohorte de ceux qui se reposent sur une caractéristique principale, vaguement mise en valeur par un pâle dessin.
Ainsi, l'Ohio conteste à la Caroline du Nord (cf. Avance Hercule première partie) sa prétendue antériorité aérienne :



L'Illinois se félicite d'avoir enfanté un grand homme :



D'autres jouent la carte de l'écologie.
New York :



Le Maryland :



Ou encore le Massachusetts :



Le cas du Massachusetts est d'ailleurs intéressant, car écartelé entre différentes stratégies. L'argument des baleines le dispute à celui des stations balnéaires :



Et tous deux s'effacent ponctuellement derrière la posture arrogante, étonnante de la part d'un état plutôt démocrate, cultivé, et modéré. Est-ce là véritablement "l'esprit de l'amérique" ? Les Canadiens (américains eux aussi) apprécieront certainement d'être associés bien malgré eux à cette affirmation.



Pour moi, "l'esprit" actuel des États-Unis (bien différent de l'amérique !), ce serait plutôt celui du Texas, par la grâce du président actuel :



Il n'y manque que l'étoile du shérif.

Plus cool, le Maine jour la carte de la destination vacances (c'est clair qu'il n'y a pas grand chose d'autre à en dire) :



De même que le Rhode Island (personnellement, j'aurais préféré une plaque ornée du profil de Lovecraft :-)) :



Le Connecticut, emporté par un élan d'audace, chatouille le Massachusetts sur son terrain iconographique :



Et l'Illinois semble réaliser que Lincoln n'est peut-être pas un argument de vente suffisant, alors il nous glisse au passage un peu de nature :



Et puis il y a tous ceux qui n'ont désespérément rien à dire ou à montrer.
Le Missouri se donne des airs :



L'État de Washington s'auto-célèbre (un peu - en plus modeste - comme son voisin canadien du nord, la Colombie-Britannique) :



La Floride évoque le soleil (c'est à la fois beaucoup et très peu) :



La Virginie célèbre son anniversaire :



Tandis que la Pennsylvanie et l'Indiana sèchent lamentablement :




Reste la plaque officielle du gouvernement, qui met en scène un bison.



Pour moi un bison, c'est bête, têtu, grégaire et facilement manipulable (genre 2 ou 3 cowboys pour un immense troupeau)...
Est-ce vraiment l'image que veulent donner d'elles les autorités états-uniennes ? :-)

4 Comments:

At 12:30 PM, Anonymous Anonyme said...

sympa toutes ces plaques.. mais dis-moi comment as-tu fait pour photographier autant de plaques d'états différents ?!

le v

 
At 3:08 AM, Blogger Frédo Le Grand said...

Vous avez visité tous les états???

 
At 10:57 AM, Blogger Sébastien M. said...

Je ne pensais pas poser une telle énigme avec ce post...
Non, nous n'avons pas visité l'intégralité des états-unis.. le temps imparti ne l'aurait jamais permis.
En revanche, à chaque fois que nous faisions escale dans un coin touristique, j'en profitais pour jeter un oeil sur les plaques des voitures stationnées.. ce qui m'a permis de récolter la moisson que vous avez sous les yeux.
Des dysfonctionnements de mon appareil photo m'ont contraint, à mon grand dépit, à renoncer à certaines plaques (Oregon, ou Vermont avec un dessin d'orignal :-(().
Bien sûr, tout le monde me regardait comme un dingue lorsque je passais un quart d'heure dans un parking, accroupi entre les voitures, à prendre mes petites photos...:-)

 
At 1:48 PM, Blogger Frédo Le Grand said...

Effectivement, par les temps qui courent, c'est très louche de faire ce genre de choses... attention à pas te faire shooter par les FBI... vous n'êtes pas à Londres mais tout de même ...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home